Une nuit pour une vie

                                 
 Je me fais bien du soucis en ce moment,
 d'où je vous parles, Madame,
 Monsieur,
 Messieurs, M'dames,
    ect...  
et  quand je me fais du mouron,
 comme dirait tout ces autres cannetons,
 je m'ennuie ferme la nuit.
 Alors,  je bascule dans les rues de paris, tard la nuit jusqu'au plus profond de l'ennui.
                                                              
   Mes journées, elles sont bien remplies, je peux vous l'assurer, je marche, je dépose, je trie, j'appelle, je retrie, je bois une gorgée, je lis,je trace, je salue, je ris seul, je m'interroge,  je souris et parfois je ris à deux, parfois même aux éclats avec de vieilles passantes, ou de vieux tout rabougris, les jeunes eux s'ennuient souvent au lit, moi jamais ai je répondu une fois à une jeune amie, elle ne m'a pas compris, la mal pris, puis j'ai ri mille fois aux éclats (le steak est de 8 à 9 euros chez moi tout compris)!,
 Le voisinage tantôt ahuri tant tôt ébahi devant tant de crétineries ont si peu souris.
 voilà mon ennui.
Ma chère amie.

Jorge. R.R

Commentaires

  1. J'aime ce beau cadrage, belle lumière dans la nuit , une excellente photo !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

régime de bananes

Au suivant...

Concertos pour baïonnettes

Glougloutons parce que nous radotons : la blague de la primaire

La dernière séance

pour 5 euros t'as plus rien Mon fils!

Trust me replay chérie ?

Les racistes on les auras!

Avec ou sans oeuf madame?!

L a ronde des sabots

Le soupir du prèbystére!